Rocade Bypass EST

La circulation en agglomération devient de plus en plus étouffante. La solution de la rocade Nord Est améliorera cette situation d’ici deux ans

Progression.

Les travaux de construction sur la Rocade Est reliant la RN2 Ambohimahitsy et Bypass avancent. Une délégation du ministère de l’Aménagement du territoire et du service foncier composée entre autres du ministre Christine Razanamahasoa et l’ambassadeur de France Véronique Vouland-Aneini a effectué hier, une descente pour voir l’avancement du chantier. Un semestre est déjà passé depuis le début des travaux qui devront, selon les projections, se terminer d’ici deux ans.

Rocade Bypass Antananarivo

Avec le financement de l’Agence française de développement (AFD) et l’Union Européenne la société en charge de la réalisation de ce projet qu’est la SOGEA ATOM aura pour objectif de respecter les délais imposés tout en tenant compte des impacts environnementaux.

Financement octroyé entre autres par l’AFD à hauteur de vingt-quatre millions d’euros, de la Banque européenne d’investissement à hauteur de vingt-huit millions d’euros sous forme de prêt ainsi qu’une subvention accordée par l’Union européenne d’un montant de cinq millions d’euros. L’État malgache quant à lui se chargera des indemnités d’expropriation à hauteur de cinq millions d’euros soit 9% du coût total de réalisation.

Décongestion

L’objectif de l’État étant de développer un réseau de voies structurantes et pénétrantes pour améliorer les conditions de déplacement dans l’agglomération, ainsi que de décongestionner l’agglomération d’Antananarivo en créant un itinéraire complet de contournement, du fait de la jonction avec le boulevard de Tokyo et faciliter les échanges entre quartiers.

Pour ce faire, des expropriations s’avèrent impératives sur tout le tracé du nouvel axe. « Le dédommagement des expropriations n’empêche pas la progression des travaux. A la fin de ce mois de janvier, la démolition des constructions pour ceux qui sont déjà indemnisés prendra fin », souligne Christine Razanamahasoa.

À la fin des travaux, cette route mesurera 7,2 km de long et 27 m de large. Elle comportera quatre carrefours, le premier à Amoron’Akona, le second à Ambohimahitsy, le troisième à Ankerana et le dernier à Nanisana. Deux ponts seront également construits à Ampasimbe et à Soamanan-drariny. Une bretelle de neuf cent mètres, reliant Ankerana et Ankadindramamy, près de la station d’essence Shell, verra, également, le jour.

25 Mars 2019 La construction de la rocade Est avance à grands pas

Retour haut de page