La sculpture du cinéaste Solo Ignace Randrasana posée ce 20 Novembre 2021

La pose de la sculpture du cinéaste Solo Ignace Randrasana montrera que le cinéma malagasy existe. Elle a été posée dans le « Zaridaina Cinemalagasy » ou jardin des cinéastes dans l’Avenue de l’Indépendance. Ce projet est un hommage à tous les acteurs et réalisateurs du monde du cinéma. Il est mené conjointement par la CUA et les organisateurs du Festival Rencontres du Film court (RFC).

La presse locale parle de l’inauguration de la sculpture du cinéaste Solo Ignace Randrasana. Tous les acteurs du monde du cinéma malagasy étaient présents ce samedi 20 Novembre 2021. Voici les photos grâce à l’aimable autorisation de RFC, Rencontres Films Court. Les Copyright des photographes sont sur les photos elles-mêmes.

Nouveauté : l’inauguration de la sculpture du cinéaste Solo Ignace Randrasana

Le rideau de la 16ème édition du festival Rencontres du Film court (RFC) s’ouvrira à partir du 23 novembre et ce jusqu’au 27 novembre prochains.

la 16ème édition du festival Rencontres du Film court (RFC)

Un festival d’envergure connu pour sa redynamisation de la création cinématographique malagasy et à favoriser sa découverte par un large public. Tout en permettant aux jeunes réalisateurs de voir leurs films programmés dans des festivals de renommée internationale en Europe, en Afrique et même en Amérique du Nord. Mais sert également de tremplin pour ces jeunes réalisateurs malagasy. Cette fois-ci, le festival RFC, toujours en collaboration avec la Commune urbaine d’Antananarivo, a choisi comme thématique le retour aux sources. Pour ce faire, un projet « Zaridaina Cinemalagasy » ou jardin des cinéastes sera inauguré sur l’avenue de l’Indépendance Analakely durant le festival. Une installation permanente pour rendre hommage aux grandes figures du cinéma malagasy et accueillera au fur et à mesure des sculptures de figures incontournables. « Pour cette première inauguration du « Zaridaina Cinemalagasy » avec la CUA, nous allons commencer avec une sculpture en taille réelle du premier réalisateur malagasy Solo Ignace Randrasana », a déclaré Laza, directeur du festival.

« Pour cette première inauguration du « Zaridaina Cinemalagasy » avec la CUA, nous allons commencer avec une sculpture en taille réelle du premier réalisateur malagasy Solo Ignace Randrasana », a déclaré Laza, directeur du festival.

Grande première

Pour plus de précision et d’information, Solo Ignace Randrasana était le premier Malagasy à réaliser un long métrage avec son film « Very remby » en 1973. Il était également plus connu avec son film « Ilo tsy very » qui relate l’insurrection malgache de 1947, son œuvre majeure, dont il a tourné une seconde version en 2010. Selon toujours les organisateurs, une cérémonie se tiendra durant le festival à la fois pour dévoiler la sculpture commémorative mais également pour discerner un Zébu d’or à titre posthume pour ce premier réalisateur malagasy disparu le 26 août 2011. Si auparavant, ce sont les statues et sculpture de politiciens qui ont été souvent érigées et vues à différents endroits. Pour la première fois dans l’histoire du cinéma, c’est une sculpture d’un cinéaste qui sera mise en avant.

 

Sitraka Rakotobe

La sculpture du cinéaste Solo Ignace Randrasana posée ce 20 Novembre 2021

Le septième art avance à grands pas.

La sculpture du cinéaste Solo Ignace Randrasana a été installée samedi 20 Novembre 2021 à l’avenue de l’Indépendance, Analakely. L’œuvre fabriquée en métal, montrant le cinéaste coiffé d’un chapeau, assis sur un banc et tenant dans sa main gauche son zébu d’or, a été donc dévoilée aux yeux du grand public. Laza, directeur du festival Les rencontres du film court (RFC), avec la Commune urbaine d’Antananarivo menée par Naina Andriantsitohaina, ainsi que quelques producteurs et réalisateurs, hommage aux grandes figures du cinéma malagasy et accueillir au fur et à mesure des seurs de cinéma malagasy sont venus sur les lieux pour marquer ce grand jour et inaugurer ainsi le « Zaridaina Ciné malagasy » ou jardin des cinéastes. Il s’agit d’une installation permanente conçue pour rendre hculptures de ces figures incontournables. « Comme son nom l’indique, ce jardin sera dédié au septième art. Un jardin où nous allons rendre hommage aux grandes figures du cinéma à Madagascar. Solo Ignace Randrasana est le premier occupant de ce lieu avec sa statue, mais nous allons ériger une sculpture tous les ans dans ce jardin », a déclaré le directeur du festival RFC lors de cette cérémonie d’inauguration.

Biographie de Solo Ignace Randrasana

Pour plus de précision et d’information, Solo Ignace Randrasana était le premier malagasy à réaliser un long métrage avec son film « Very remby » en 1973. Il était également plus connu avec son œuvre majeure « Ilo tsy very » qui relate l’insurrection malagasy de 1947, dont il a tourné une seconde version en 2010. Durant l’inauguration, les membres du comité dudit festival RFC ont discerné un zébu d’or à titre posthume pour ce premier réalisateur malagasy disparu le 26 août 2011. Si auparavant, ce sont les statues et sculptures de politiciens qui sont souvent érigées et vues à des différents endroits, cette fois-ci et pour la première fois dans l’histoire du cinéma malagasy, c’est une sculpture d’un cinéaste qui est mise en avant. Pour les curieux et amateurs d’art mais surtout ceux du cinéma, cela ne coûte rien de venir jeter un coup d’œil à cette sculpture signée Tahina Rakotoarivony. A noter que le festival Les rencontres du film court se poursuit encore avec des différentes programmations alléchantes, notamment à travers les projections de films à l’IFM Analakely et dans la salle de cinéma Cinépax, Ambodivona, et tout cela gratuitement.

Le septième art malagasy avance à grands pas.

Sitraka Rakotobe

septième art malagasy

Vous pouvez visualiser le film de Solo Ignace Randrasana « Ilo tsy very » sur Yoube :

Retour haut de page